Tout ce qu’il faut savoir sur le simulateur d’aube

Le réveil simulateur d'aube

Loin d’être un simple gadget, le réveil lumineux simulateur d’aube répond à un besoin réel : selon l’étude « Les Français et leur sommeil » menée par l’Institut National de Prévention et d’Education pour la santé (INPES), 25% des Français « ne se sentent pas reposés lorsqu’ils se réveillent le matin », soit près de 18,5 millions de personnes.

Du simple réveil lumineux à lumière rougeoyante à l’appareil ultra-connecté qui vous réveille pendant un cycle de sommeil léger, l’offre en simulateurs d’aube a gagné en diversité depuis la fin des années 2000, pour le plus grand plaisir de ceux qui éprouvent toutes les peines du monde à quitter les bras de Morphée. Le point sur cet appareil de luminothérapie qui fait des émules auprès des ménages français…

Qu’appelle-t-on « simulateur d’aube » ?

Alors que les apports de la luminothérapie dans le traitement de la dépression saisonnière et les troubles du sommeil ont été brillamment exploités par les fabricants par le biais d’ampoules et de lampes spécifiques, les bienfaits de la luminothérapie pour un réveil harmonieux et naturel, à mille lieues des sonneries monophoniques du radio-réveil classique, n’ont pas faits l’objet d’une exploitation commerciale avant la fulgurance de Lucimed qui créera en 1993 son Bodyclock qui deviendra le premier simulateur d’aube au monde.

Comme un réveil classique, le simulateur d’aube est doté d’une alarme qui se déclenche à une heure prédéterminée de la journée. Toutefois, l’ouïe n’est pas ici le seul sens mis à contribution. En simulant un lever du soleil avec une lumière progressive qui gagne en intensité pendant au moins une demi-heure, le simulateur d’aube joue également sur la sensibilité particulière de notre organisme à la lumière du jour pour réguler la glande pinéale et arrêter la sécrétion de la mélatonine ou l’hormone du sommeil.

L’horloge biologique est ainsi ajustée, et les réveils deviennent moins laborieux. Dans le cas d’un radio-réveil simulateur de crépuscule, l’endormissement est facilité par une lumière rougeoyante qui baisse en intensité, à la manière d’un coucher de soleil.

Contrairement à ce qui est parfois véhiculé, l’intensité de la lumière naturelle émise par le réveil lumineux est plusieurs fois inférieure à celle de la lumière blanche recommandée en luminothérapie pour lutter contre la déprime hivernale, la fatigue chronique, les dermatoses bénignes et le décalage horaire. Toutefois, la lumière naturelle simulée à petite intensité a montré ses preuves pour un réveil tonique qui ne laisse pas de place à la torpeur.

Comment choisir son simulateur d’aube ?

Le prix d’un simulateur d’aube varie généralement entre 50 et 200 €, voire un peu plus si l’on prend en compte les radio-réveils connectés comme l’Aura de Withings. Les simulateurs d’aube du marché affichent généralement une durée de vie très conséquente qui permet de rentabiliser l’investissement à tous les coups.

Pour faire le bon choix, il s’agira de se baser sur des critères objectifs qui feront écho à l’utilisation que vous souhaitez faire de votre simulateur d’aube :

Intensité lumineuse : de nombreux adeptes de la luminothérapie ne cachent pas leur déception lors de l’achat d’un simulateur d’aube, et pour cause. Si les lampes de luminothérapie du marché affichent généralement une intensité lumineuse de 10 000 lux, les simulateurs d’aube ne dépassent presque jamais les 350 lux. Il faut toutefois noter que pour un réveil optimal et en douceur, les médecins recommandent une intensité lumineuse entre 300 et 350 lux émise par une ampoule à spectre complet ;

Luminosité de l’affichage : ce critère est largement négligé. Pourtant, ceux qui souffrent de troubles du sommeil doivent y prêter une attention particulière car l’affichage lumineux du cadran qui accompagne généralement ce genre d’appareil peut très vite rendre l’appareil inutilisable. Il n’est pas commode de le dissimuler avec un tissu car cela affecterait également la diffusion de la lumière à spectre complet. De plus en plus de simulateurs d’aube sont munis d’un variateur qui permet de diminuer l’affichage du cadran voire de le supprimer complètement ;

La durée de la simulation d’aube : si vous n’êtes pas contraint par un budget serré, optez pour un simulateur d’aube qui propose un éclairage étalé sur au moins 60 minutes. Cela vous permettra d’expérimenter avec les différentes durées de l’aube pour trouver celle qui vous convient ;

Les pistes sonores : les simulateurs d’aube récents permettent de diffuser des sons progressifs tels que les chants des oiseaux, les musiques de relaxations ou encore les bruits des cours d’eau en même temps que l’émission lumineuse. D’autres proposent également de diffuser vos pistes musicales chargées à partir d’une clé USB ou d’un lecteur mp3 ou encore de déclencher votre station radio favorite à l’heure indiquée ;

L’alimentation : les simulateurs d’aube sont aliments par courant. Certains disposent toutefois d’une batterie de sécurité qui vous permet de les déplacer sans les éteindre. Si vous êtes souvent sujets à des pannes de courant, optez pour un simulateur d’aube qui reste opérationnel un certain temps afin de ne pas perdre tous vos réglages personnalisés.

Le Récap' - On passe au crible les réveils

Philips
HF 3531/01
Withings
Aura
Beurer
WL 80
Lumie
Bodyclock 250
Medisana
WL 450
Poids 1,114 kg 3,1 kg 0,8 g 1,02 kg 0,9 kg
Dimensions 19 cm x 19 cm
x 15 cm
30 cm x 12 cm
x 13 cm
15 cm x 21 cm
x 8 cm
22 cm x 14 cm
x 19 cm
19 cm x 14 cm
x 27 cm
Ports USB
(Recharge téléphone)

(1 port)

(3 ports)

(1 port)
Luminothérapie
(Intensité lumineuse)

(300 Lux)

(2 500 Lux)

(300 Lux)
Tactile
Radio FM
(Web Radio)
Lampe de chevet
Couleur simulation
soleil
Rouge, orange, jaune
(Progressif)
Bleu Blanc, jaune
(Progressif)
Jaune Blanc
La fiche détaillée Lire la fiche Lire la fiche Lire la fiche Lire la fiche Lire la fiche
Prix €€ €€
Notre note
Acheter sur
Amazon

A qui s’adresse le simulateur d’aube ?

Comme la lampe de luminothérapie, le simulateur d’aube agit sur l’horloge interne et le rythme circadien par le biais de la lumière du jour simulée. Leur intensité lumineuse est minime, ce qui les rend plutôt inefficace contre les dermatoses bénignes ou les dépressions chroniques.

On recommande généralement le réveil lumineux aux personnes qui souhaitent réguler leur cycle du sommeil et améliorer leur qualité de vie. Les simulateurs d’aube agissent également pour améliorer l’humeur et booster l’énergie au quotidien. On recommande généralement de coupler l’utilisation du radio-réveil lumineux à celle d’une lampe de luminothérapie au réveil pour plus d’efficacité.

Comment utiliser le simulateur d’aube

Disposez le simulateur d’aube sur votre table de chevet. Cette dernière devra être à la hauteur de votre lit, du côté sur lequel vous vous couchez habituellement. Programmez-le quelques minutes avant l’heure à laquelle vous souhaitez vous lever. Cela peut aller de quelques minutes à plusieurs dizaines de minutes.

N’hésitez pas à expérimenter avec les durées pour mettre le doigt sur celle qui vous correspond. N’hésitez à vous appuyer sur notre comparatif simulateur aube pour faire le bon choix.