Tout ce qu’il faut savoir sur l’ampoule de luminothérapie

L'ampoule de Luminotherapie

Blanche et teintée de jaune. C’est cette « couleur » que nous percevons lorsque nous sommes exposés à un soleil généreux. Pourtant, la lumière du jour recouvre toutes les couleurs et couvre un large spectre qui chouchoute notre organisme et le met dans de bonnes dispositions. Vitalité diurne, moral au beau fixe et horloge biologique équilibrée sont quelques-uns des bienfaits de la lumière naturelle sur notre corps.

Seulement voilà, dès que les affres de la saison froide se font sentir ou que l’on s’enferme entre quatre murs pour des raisons professionnelles ou médicales, la carence en lumière naturelle se traduit chez les plus sensibles par une fatigue chronique, un blues hivernal ou même une dépression saisonnière. Pour remédier à ce contretemps, la thérapie par la lumière s’est peu à peu imposée comme une alternative viable et sérieuse à l’ingestion de médicaments.

Outre la lampe de lumière blanche qui reste l’appareil de luminothérapie phare avec le simulateur d’aube, l’ampoule de luminothérapie est une excellente option pour inviter le soleil chez soi et en faire profiter toute la famille !

Illuminer plutôt qu’éclairer

Pas besoin d’habiter en Suède ou dans le pôle Nord pour constater que l’hiver est une épreuve délicate notre organisme ! Dans les pays scandinaves, on se plait à dire que « chacun à son soleil à la maison ». Comment ? Par le biais des appareils de luminothérapie qui simulent la lumière du soleil pour apporter à notre organisme la dose d’éclairage dont il a besoin pour ne pas hiberner.

A défaut d’illuminer, les ampoules traditionnelles qui pullulent dans nos foyers se contentent d’éclairer et de reproduire une part infime du spectre de la lumière du jour. Evidemment, cette restitution faible ne suffit pas pour profiter des bienfaits de la luminothérapie, et induit souvent une suractivité de l’œil pour mieux dissocier les couleurs et les formes des objets.

Résultat : une migraine insistante et des maux de tête chroniques qui impactent directement la qualité de vie. Avec les douches de lumière, les ampoules à spectre complet, qui restitue donc une grande partie des couleurs de la lumière du jour, sont les appareils de luminothérapie les moins plébiscités par le grand public.

Ce constat est toutefois à nuancer : les lampes de photothérapie qui sont les vedettes de la thérapie par la lumière sont toutes par définition équipées d’une ampoule à spectre complet.

Qu’est-ce qu’une ampoule de luminothérapie ?

Les ampoules de luminothérapie sont une excellente alternative aux ampoules classiques, d’abord pour leurs performances en matière d’économie d’énergie, puis par la qualité de leur éclairage qui apporte une réelle valeur ajoutée à notre quotidien. Comme pour les autres appareils de luminothérapie, les bonnes ampoules côtoient les modèles sans intérêt, ce qui complique davantage le choix.

Avant de vous lancer dans ce (petit) investissement, vous gagneriez à mieux appréhender le concept d’ampoule à lumière du jour qui répond en règle générale à deux critères décisifs :

La température des couleurs : c’est indice qui compare la lumière émise par un corps à celle d’un « matériau » idéal émettant par la chaleur. Exprimée en degrés Kelvin (° K), la température des couleurs est un élément décisif qui conditionnera votre achat. On recommande généralement les sources lumineuses qui affichent une température comprise entre 5 500 et 6 500 ° K. Dans la terminologie des ampoules de luminothérapie, cette condition est exprimée par la mention « D 55 » qui signifie que l’ampoule émet une lumière à 5 500 ° K ;

L’Indice de Rendu des Couleurs (IRC) : cet indice mesure tout simplement l’aptitude d’une source de lumière à restituer une lumière émise par un corps de référence, en l’occurrence ici le soleil. Compris entre 0 et 100, l’IRC est un également un critère décisif. Certains préconisent un IRC supérieur à 70, d’autres sont plus exigeants et estiment que les résultats sont négligeables en dessous de 85.

En superposant les cours de spectre de la lumière du soleil et de celle d’une lampe à incandescence, nous observons clairement que les « lacunes » sont nombreuses. Lorsque l’on soumet une lampe plein spectre à la même expérience, on observe un rapprochement clair et net entre les deux spectres.

La question de l’intensité lumineuse

Au quotidien, une intensité lumineuse de 400 lux peut s’avérer suffisante pour percevoir les couleurs de manière relativement claire et s’atteler aux tâches courantes. Toutefois, pour pouvoir tirer profit des bienfaits de la luminothérapie et soigner les troubles affectifs par exemple, il est indispensable de s’équiper d’ampoules à lumière du jour dont l’intensité lumineuse est comprise entre 2 500 et 10 000 lux.

Certaines proposent même une fonction de purification d’air qui vient compléter l’apport physiologique de la luminothérapie. Les spécialistes du bien-être recommandent toutefois de réserver les ampoules puissantes (10 000 lux) aux maisons qui disposent d’un plafond haut afin d’éviter une exposition trop rapprochée qui se traduirait par des maux de tête et des douleurs oculaires.

Si vous équipez votre chambre d’une ampoule à lumière du jour à forte intensité, nous vous conseillons de prévoir un dispositif d’éclairage secondaire pour la soirée afin d’éviter l’effet insomniaque qui pourrait découler d’une exposition nocturne. En effet, la lumière blanche émise par ces ampoules stimule la sécrétion des hormones de l’éveil (sérotonine et cortisol) au détriment de l’hormone du sommeil (mélatonine) en agissant sur la glande pinéale.

Les ampoules « exotiques »

Depuis quelques années, dans le dessein de promouvoir davantage les ampoules de photothérapie auprès d’un public qui se montre particulièrement réceptif aux autres appareils de luminothérapie, les fabricants ont mobilisé leurs pôles R&D. Ainsi, nous assistons à l’émergence des ampoules ionisantes qui, en plus d’émettre une lumière à spectre complet, ionisent l’air que nous respirons afin de l’enrichir d’ions négatifs qui permettent à l’organisme de rétablir son équilibre.

Ces ampoules permettent en somme d’améliorer le tonus cérébral et de prévenir le vieillissement prématuré. D’autres ampoules proposent une fonction de purification et détruisent la fumée ainsi que les résidus dans l’air. Notons toutefois que les produits proposés en ce sens sont souvent au stade expérimental.

Pour vous aider à choisir l'ampoule qui vous convient, vous pouvez consulter notre comparatif des ampoules de luminothérapie.