Le point sur les ampoules de luminothérapie

Elles sont de facto les appareils de luminothérapie les plus vendus sur le marché dans la mesure où elles équipent toutes les lampes et autres simulateurs d’aube qui ont vocation à traiter et à prévenir les troubles du sommeil et les dépressions saisonnières par la lumière du jour. Toutefois, elles restent plutôt boudées dans leur forme « nue » par le grand public qui semble préférer les équipements plus élaborés.

Que penser de l’ampoule de luminothérapie ? Quelles sont celles qui tirent leur épingle du jeu sur le marché ? Opter pour le néon ou le Led ? Quid des ampoules ionisantes et purifiantes ? On vous dit tout…

Bien choisir son ampoule de luminothérapie

Quelle ampoule pour la luminothérapie ? Si pour les lampes de luminothérapie, le marché a énormément gagné en qualité depuis le milieu des années 2000, l’offre en ampoules à lumière du jour reste très inégale, et les bons produits se noient très vite dans la médiocrité des dizaines de modèles peu intéressants qui osent parfois s’aventurer dans les tréfonds de la publicité mensongère. Pour bien choisir son ampoule de luminothérapie, vous devrez prêter une attention particulière à deux critères.

En premier lieu, vous devrez vous assurer que le modèle que vous envisagez affiche une température comprise entre 5 500 et 6 500 K. C’est le gage d’une ampoule efficace. Ensuite, optez pour l’ampoule qui affiche l’indice de rendu de couleur (IRC) le plus élevé. On estime qu’une ampoule à IRC supérieur à 85 est apte à restituer fidèlement la lumière du jour.

Le néon : gage de longévité et d’économie d’énergie

L'ampoule de luminothérapie à Néon

L’ampoule néon pour luminothérapie présente de nombreux avantages au niveau de l’efficience énergétique, la qualité de l’éclairage, la maintenance et surtout la longévité. C’est en capitalisant sur les travaux du chimiste Georges Claude en 1910 que les fabricants ont développé les lampes à néon dans leur acceptation contemporaine. Une ampoule à néon générera de belles économies d’énergie sans compromis sur la qualité de la lumière naturelle simulée.

La technologie de l’éclairage à néon s’est par ailleurs vue attribuer le prestigieux label « Green Energy ». Le néon est également compatible avec un éclairage à 360°, sans points noirs et sans brisure. Enfin, le néon a depuis longtemps prouvé sa longévité record : des néons installés aux Etats-Unis dans les années 1950 continuent encore aujourd’hui de produire un éclairage de belle facture.

L’ampoule plein spectre pour restituer fidèlement la lumière du soleil

Pour se revigorer toute la journée sans forcément consacrer du temps à vos séances, la luminothérapie par ampoule plein spectre est une option intéressante. Le terme « plein spectre » ou « spectre complet » fait référence à une source d’éclairage qui couvre le spectre de la lumière du soleil visible à l’œil nu. Toutes les lampes de luminothérapie de qualité sérieuse embarquent une ampoule à plein spectre, gage d’une restitution fidèle de la lumière du jour.

Le plein spectre est donc une condition décisive pour rééquilibrer le rythme circadien et l’horloge interne en apportant à l’organisme la lumière dont il a besoin. Veillez toutefois à ne pas vous surexposer à une ampoule plein spectre afin d’éviter les effets secondaires qui peuvent résulter de séances trop prolongées ou à petite distance de la source de lumière.

La luminothérapie par l’ampoule LED

Quels sont les avantages d’une ampoule de luminothérapie LED ? Comme le néon, la technologie LED présente plusieurs avantages comparativement à l’éclairage traditionnel. C’est donc tout naturellement que les fabricants s’y sont intéressés, bien que le néon reste de loin la norme sur le marché. Toutefois, des travaux récents ont mis en exergue la réceptivité particulière de l’organisme à la lumière bleue qui semble favoriser un meilleur cycle de sommeil, la limitation des troubles affectifs et même le traitement de certaines dermatoses bénignes, pour peu que sa longueur d’onde soit comprise entre 460 et 480 nanomètres.

Il se trouve que les ampoules LED restituent cette lumière impeccablement. On conseillera donc les ampoules LED et des séances d’exposition à la lumière monochromatique à ceux qui souhaitent prévenir et lutter contre les vergetures, l’acné et l’alopécie. Il faut tout de même que les ampoules de lumière bleue ne sont pas forcément légions et coûtent parfois cher.

L’ampoule AirPur Hela

AirPur Hela LED3 Resolutive – E27

Pour tester l’ampoule de luminothérapie Airpur Hela led3 - e27, nous avons dû faire un véritable travail d’investigation tant les informations sont inaccessibles. En dépit d’un aspect visuel qui peut plaire à ceux qui souhaitent disposer d’une ampoule d’ambiance avec des couleurs qui défilent, l’ampoule AirPur n’est pas vraiment un appareil de luminothérapie.

L’intensité lumineuse anecdotique et l’absence de garantie du fabricant sont des freins à son utilisation pour profiter des bienfaits de la luminothérapie. Il en est de même pour les fonctions de purification d’air et d’ionisation qui restent difficilement prouvables. Le fabricant conseille cette ampoule aux asthmatiques et aux personnes qui souffrent d’allergies diverses pour sa capacité à « purifier l’air ambiant, détruire les mauvaises odeurs, neutraliser les fumées, éliminer les acariens et la poussière et limiter les effets de la pollinisation ».

Le culot Gu10 pour les ampoules à lumière chaude

Les ampoules GU10

Le « Gu10 » est un culot d’ampoule qui occupe aujourd’hui une place de choix dans le marché de la photothérapie. En effet, le Gu10 se prête tout particulièrement à une température de couleur qui oscille autour de 6 000 K, émettant ainsi une lumière le plus souvent chaude. Une ampoule à culot Gu10 disposera le plus souvent d’un angle d’éclairage de 140° pour être compatible avec un variateur d’intensité et un système anti-éblouissement, deux critères importants pour des séances de luminothérapie pleines et intenses.

Les ampoules à lumière du jour Gu10 sont généralement alimentées par un courant de 220 V et se fixent aisément aux rails des spots sans recours aux transformateurs ou aux adaptateurs. Il faudra compter environ 2,5 € pour une ampoule de luminothérapie Gu10 35 W.

L’ampoule ionisante : un concept qui fait son chemin

Depuis que les travaux empiriques ont mis en exergue la tendance statistique qui tend à lier la prévalence de certains troubles affectifs de type dépression saisonnière, blues hivernal, stress et anxiété au manque d’ions négatifs dans l’atmosphère, les fabricants d’appareil de santé et de bien-être ont mobilisé leurs départements R&D pour mettre au point des équipements capables de décharger des anions d’en augmenter la concentration dans l’air ambiant.

Une ampoule de luminothérapie ionisante est donc par définition une source d’éclairage qui émet une lumière blanche de plein spectre qui diffuse des ions négatifs dans l’atmosphère. Si le concept n’en est qu’à ses balbutiements, force est de constater qu’il semble promis à un bel avenir au vu de l’engouement du grand public pour les déshumidificateurs et autres appareils destinés à améliorer le bien-être à la maison.

Osram : précurseur des ampoules daylight

L’ampoule Duluxstar Mini Twist Cool Daylight d’Osram

Souvent comparée à sa concurrente Beurer, Osram appartient à cette mouvance entrepreneuriale allemande du début du 20e siècle qui continue aujourd’hui d’accaparer de belles parts de marché sur le Vieux Continent mais aussi ailleurs. C’est à cette firme que l’on doit par exemple la première ampoule à lumière du jour qui affiche une température de couleur de 5 600 K, ce qui était révolutionnaire à l’époque (années 1970).

Aujourd’hui, les ampoules Osram se vendent comme des petits pains partout dans le monde ! La Duluxstar Cool Daylight est une ampoule de luminothérapie Osram qui conjugue puissance, sobriété et économie d’énergie. Avec une température de couleur de 6 5000 K, l’ampoule émet une lumière blanche froide riche en composante bleue. Elle simule donc la lumière du soleil aux alentours de midi.

Les ampoules de luminothérapie à 10 000 Lux

L’intensité lumineuse est sans doute le critère le plus décisif pour profiter des bienfaits de la luminothérapie. Aujourd’hui, les fabricants sont unanimes : un appareil d’éclairage qui a vocation à simuler la lumière du jour ne se vendra pas s’il affiche une puissance inférieure à 10 000 Lux.

Si l’œil peut parfaitement s’accommoder d’un éclairage inférieur à 400 Lux pour déceler les formes et les couleurs, la glande pinéale n’est réceptive qu’à la lumière plein spectre dont l’intensité est supérieure à 2 500 Lux. Ainsi, si vous souhaitez profiter des bienfaits de la lumière blanche en famille, l’ampoule de luminothérapie 10 000 Lux pourra faire l’affaire, à condition de respecter scrupuleusement quelques consignes de sécurité : ne pas s’exposer plus de 30 minutes, ne pas s’approcher outre-mesure de la source lumineuse pendant trop longtemps et surtout éviter l’exposition en soirée pour ne pas développer une insomnie.

L’ampoule Tornado de Philips

L'ampoule Tornado de Philips

Philips est sans doute la marque qui jouit de la plus grande aura dans les secteurs de la santé et du bien-être. Il faut dire que la célébrissime firme néerlandaise peut se targuer d’une expérience de premier choix dans le domaine de l’éclairage. Avec des simulateurs d’aube, des lampes et ampoules de luminothérapie, Philips occupe bien le terrain et compte certains best-sellers qui concourent à démocratiser davantage la luminothérapie auprès du grand public.

L’ampoule de luminothérapie Philips Tornado ait partie de ces produits phares. Avec un éclairage blanc froid, des performances remarquables en matière d’économie d’énergie (- 81 %), un design ultracompact et une longévité de belle facture, la Tornado se positionne en haut du panier. Elle affiche par ailleurs un IRC correct de 80 pour une température de couleur de 6 500 K, ce qui en fait une ampoule de luminothérapie de qualité.

Quelle perception des ampoules de luminothérapie ?

Il est vrai que la luminothérapie bénéficie aujourd’hui d’une certaine notoriété auprès des praticiens pour sa capacité à traiter et à prévenir certains troubles affectifs. Si les lampes et les simulateurs d’aube sont plutôt plébiscités par le grand public, les ampoules de luminothérapie peinent toujours à se positionner et restent bien souvent simplement des composantes d’équipements de luminothérapie plus élaboré.

Pourtant, les ampoules à lumière du jour « nues » sont une excellente façon de combler les carences lumineuses pendant la saison froide. Que pense le grand public des ampoules de luminothérapie ? Quel est l’avis des médecins ? Retrouvez sur notre billet « ampoule luminothérapie avis » une synthèse de la perception de ces produits par les différents acteurs du marché.