Soigner la dépression naturellement : les méthodes qui ont fait leurs preuves

Soigner la dépression naturellement

La méditation, les suppléments diététiques et les autres traitements alternatifs pour sortir de la dépression ne sont pas des substituts des médicaments et de la psychothérapie. Ils peuvent cependant présenter certains avantages et agir en adjuvants pour une guérison plus rapide et surtout plus durable. Les experts de la santé mentale sont unanimes : le meilleur traitement naturel pour la dépression reste la discussion.

La thérapie basée sur l’échange et la parole prend diverses formes : thérapie cognitive-comportementale, thérapie interpersonnelle et thérapie psychodynamique, que l’on rassemble sous le patronyme de psychothérapie. Cette voie va souvent de pair avec des traitements naturels pour limiter les symptômes de la dépression comme les suppléments diététiques et vitaminés, l’exercice physique, la méditation, l’acupuncture et la luminothérapie.

« La psychothérapie, avec ou sans médicaments, est la meilleure façon de traiter la dépression », conseille Richard Shadick, Professeur adjoint de psychologie à l'Université Pace de New York. Il ajoute que « certains traitements alternatifs qui peuvent aider à soigner la dépression légère à modérée ».

L’exercice physique : votre meilleur allié pour sortir de la dépression

« L’exercice physique est tout simplement le traitement naturel le plus prometteur contre la dépression. Il booste le moral de façon rapide et fiable et affecte le système neurotransmetteur comme le ferait un médicament », explique le docteur Shadick. Une étude comparative sur les tests qui ont comparé l’exercice physique à un traitement placebo a démontré que le sport soulage les symptômes de la dépression, notamment la fatigue chronique, les troubles du sommeil, le stress, l’anxiété, le manque de concentration, le manque d’envie et le moral en berne.

Il reste toutefois à déterminer la typologie de sport la plus efficace pour le patient déprimé. Depuis 1981, de nombreuses études ont mis en exergue que la stratégie de traitement de la dépression légère à modérée ne peut pas se priver de l’apport de l’exercice physique. La plupart des experts préconisent 30 à 60 minutes d’exercice par jour pour booster le moral.

La méditation et le yoga : des valeurs sûres

Les techniques de relaxation ont fait leur preuve. Le yoga, la respiration profonde, la relaxation musculaire progressive et la méditation peuvent s’allier pour soulager le patient et maximiser les chances d’une guérison pérenne. Ces techniques qui mêlent le corps et l’esprit favorisent l’émergence d’un sentiment de joie et de bien-être.

Les études de méditation menées par le docteur Jon Kabat-Zinn de l'Université de Massachusetts ont démontré que la méditation contribue activement à booster l’humeur et à limiter les pensées négatives, diminuant drastiquement les épisodes d’anxiété profonde et de colère. Les techniques de mindfulness basées sur la thérapie cognitive réduisent drastiquement le risque de récurrence de la dépression majeure et peuvent en finir avec la dépression saisonnière et le blues hivernal lorsqu’elles sont couplées à la thérapie par la lumière du jour.

Les suppléments diététiques : un potentiel peu exploité

Les herbes médicinales et les suppléments diététiques sont de bons adjuvants au traitement par les médicaments ou la psychothérapie. Toutefois, il ne faut perdre de vue le fait que certains de ces suppléments ne sont pas dénués d’effets secondaires. Certains peuvent par ailleurs interférer avec d’autres médicaments.

Le millepertuis est extrait d’un arbuste de croissance sauvage qui a fait office de médicament naturel depuis plusieurs siècles. Il est sollicité aujourd’hui par les praticiens européens pour soigner les dépressions légères, bien que son efficacité ne soit pas encore scientifiquement prouvée. Si certaines études ont démontré que les patients qui ont reçu un traitement à base de cette plante ressentent un léger mieux, une étude récente n’a pas noté de différence avec le placebo pour le traitement de la dépression majeure.

L’acupuncture : une alternative de plus en plus crédible au médicament

Cette technique qui pullule désormais dans tous les centres de bien-être est toute indiquée pour les femmes enceintes. En effet, et en raison des effets secondaires des traitements médicamenteux invasifs pour le fœtus, l’acupuncture a été érigée en alternative valable pour traiter la dépression lors de la grossesse. Dans une étude publiée par le Journal o Affective Disorders, 61 femmes enceintes souffrant de dépression majeure ont suivi des séances d’acupuncture pensées pour traiter la dépression (groupe 1).

D’autres ont reçu des séances d’acupuncture générale (groupe 2) ou des séances de massothérapie (groupe 3). Résultat : 69% des femmes du groupe 1 affirment se sentir mieux, contre 47% pour le groupe 2 et 32% pour le groupe 3.

En fin de compte, le traitement efficace de la dépression sévère ne peut être l’affaire d’une seule personne. Travaillez de concert avec votre médecin qui saura vous prescrire un traitement adapté à votre cas, et aidez-vous avec de l’exercice physique, des séances de relaxation et des séances de luminothérapie pendant la saison froide pour neutraliser l’effet de la carence en lumière du jour sur votre organisme.